Borinage

La police organise depuis vendredi des contrôles aux abords du site, avec en ligne de mire les conduites sous influence.

Ce sont plusieurs milliers de personnes qui s’étaient donné rendez-vous à Boussu ce week-end pour prendre part au Summer Music Festival et assister au nombreux concerts proposés. Si la sécurité sur le site était assurée par l’organisation et les polices locale et fédérale, des contrôles étaient également organisés aux abords, avec en ligne de mire les conduites sous influence.

Débutés vendredi, ces contrôles se poursuivront encore ce dimanche jusque tard dans la nuit. À l’heure d’écrire ces lignes, ce sont 199 véhicules qui avaient été contrôlés. 14 conducteurs étaient sous l’influence de la drogue, 34 sous influence de l’alcool. Deux véhicules ont également été enlevés pour défaut d’assurance et trois ont été immobilisés pou non-respect de la législation relative au permis de conduire.

Le service taxe, également présent sur ces contrôles, a quant à lui récupéré 46 454 euros. "De notre côté, les contrôles se passent dans une ambiance plutôt bonne, même si nous devons malheureusement encore constater des conduites sous influence. Un contrôle parfait sera pour nous un contrôle sans PV", commente Bertrand Caroy, responsable du service circulation routière de la zone de police boraine.

"Si nous n’organisions pas ces contrôles, ce serait la porte ouverte à toutes les dérives. Un festival permet de profiter de la musique, de passer un bon moment. Mais il faut être en mesure de rentrer chez soi sain et sauf, sans être victime d’un accident ou sans en provoquer un. C’est notre objectif. De nombreux parents qui déposent ou viennent rechercher leurs enfants nous remercient d’être présents, ils sont rassurés et voient que les lieux sont sécurisés."

Le Summer Music Festival se poursuit encore ce dimanche, il se clôturera aux petites heures de la nuit.