Borinage

La police dresse un bilan positif de la mesure prise en mars dernier.

La fermeture du pont du Goulet, à hauteur d'Hautrage, a entraîné son lot de complications en matière de mobilité! À tel point que fin mars, les autorités communales, en concertation avec le SPW et la police boraine, décidaient d'instaurer une zone 30 dans la rue Defuisseaux, où le trafic est particulièrement dense… Et rapide.

Une pétition avait même été lancée par les riverains de cette rue afin que des solutions puissent le plus rapidement possible être dégagées. Ce sont finalement une vingtaine de panneaux zone 30 qui ont été installés au niveau du rond-point de l'ourse jusqu'à la route de Wallonie afin d'inciter les usagers à lever le pied.

Force est de constater que la majorité d'entre eux respectent la signalisation. “ Pour les mois de mai et début juin, ce sont 969 véhicules qui ont été contrôlés. 126 d'entre eux ne respectaient pas la limitation de vitesse ”, indique-t-on du côté de la zone de police boraine. “ 13 %, c'est tout à fait acceptable, on constate que la mesure a été plutôt bien assimilée. ”

Très régulièrement, le radar est placé et des patrouilles mobilisées afin de faire respecter la limitation de vitesse. “ On constate aussi et surtout bien moins d'accidents qu'auparavant. Nous n'en avons déploré qu'un avec de légères lésions corporelles en un mois et demi. Les retours des riverains de la rue Defuisseaux sont eux aussi positifs, ils semblent satisfaits par cette disposition. ”

Évidemment, tous ne respectent pas cette limitation qui s'étend sur plus d'un kilomètre et demi… Ce qui donne parfois lieu à quelques comportements plus agressifs derrière le volant. “ Il n'y a pas de solution miracle, il faut prendre son mal en patience ”, tempère-t-on encore du côté de la zone. Une nouvelle réunion d'évaluation sera organisée en juillet prochain entre la police, le SPW et les services de la ville.