Borinage

La nuit du 20 au 21 octobre 2016, la ferme de Beaumont à Roisin, appartenant à la famille Libiez, était la cible d'une attaque à main armée.

Le parquet a estimé jeudi matin devant la cour d'assises du Hainaut que les accusés Thomas Audin et Sylvie Cuelle étaient coupables de complicité dans le vol avec violence et le meurtre commis la nuit du 20 au 21 octobre 2016 à la ferme de Beaumont, à Roisin. Voisin de la famille Libiez, le couple a fourni de précieuses informations à Franz Pottiez, soupçonné d'être le commanditaire du vol, a souligné l'avocat général dans son réquisitoire.

Dans la nuit du 20 au 21 octobre 2016, vers 01h30, deux hommes armés sont entrés par effraction dans la ferme des Libiez. Proche de la frontière, ceux-ci vendait du tabac, objet du vol. Des coups de feu ont été tirés lors de l'attaque. Les frères Bernard et Jean-Claude Libiez ont été touchés. Jean-Claude est décédé, tandis que Bernard était admis à l'hôpital dans un état grave. Leur mère se trouvait en état de choc.

L'avocate de Sylvie Cuelle, Me Carine Couquelet, a estimé que la complicité de sa cliente était une "bouée de secours pour l'accusation". "L'avocat général sent que nos clients lui échappent", a déclaré la pénaliste. "Il faut un acte de participation et nous plaidons qu'il n'y en a pas", a ajouté son confrère Me De Quévy, conseil de Thomas Audin. Outre Thomas Audin et Sylvie Cuelle, sont accusés devant la cour d'assises du Hainaut Franz Pottiez, Loïc Harvengt, Josué Krier, Torino Dubois et Brondon Kempfer. Le parquet considère tous ces derniers comme co-auteurs des faits.