Le calendrier est respecté. La toute première phase du chantier de réhabilitation entrepris depuis le 12 avril dernier sur la N552, entre les échangeurs de Dour et d’Hautrage, vient en effet de prendre fin. Au total, ce ne sont pas moins de 6000 tonnes d’enrobés qui ont pu être posées. Ce lundi, une nouvelle étape débutera.

Jusqu’au 7 mai prochain, les travaux seront concentrés sur les voies accueillant habituellement la circulation d’Hautrage vers Dour. Les usagers circulant sur la N552 et souhaitant emprunter l’accès E19/A7 Hensies vers la France seront déviés via l’E42/A16 (échangeur de Pommeroeul) et l’E19/A7 (échangeur de Saint-Ghislain).

Pour les usagers circulant sur l’E19/A7 en provenance de la France, la sortie n°26 "Dour" sera fermée à la circulation. Une déviation sera mise en place via l’E19/A7 (échangeur de Saint-Ghislain). Les usagers en provenance d’Hautrage ne pourront quant à eux pas accéder directement à l’autoroute E19/A7 en direction de Mons. Ils seront invités poursuivre sur la N552 jusqu’au prochain rond-point pour y faire demi-tour.

Une seconde phase du chantier interviendra à la fin du mois de mai, jusqu’à la fin juin, au niveau de la rue du Petit Crépin, au carrefour formé par la N552 et la rue Malenroye. Tous les travaux de réhabilitation devraient donc être terminés à la fin du mois de juin. Au total, le montant du chantier s’élève à 1,7 million d’euros (HTVA).