Borinage

Les autocars qui relient Athis à Mons sont quasiment vides.

Lancée le 29 avril dernier, la ligne rapide de bus WEL (Wallonie Easy Line) qui relie Honnelles à la gare de Mons, en passant par Dour, connaît des débuts difficiles. Les navetteurs qui montent à Athis ou Dour le matin et qui reprennent le bus à Mons en fin d’après-midi se comptent pour le moment sur les doigts d’une seule main.

À titre d’exemple, seules deux personnes avaient réservé l’un des trois trajets disponibles depuis Mons (17h35, 18h ou 19h05) ce vendredi après-midi. Alors que chaque bus peut accueillir 42 passagers. “ Nous savions avant de commencer qu’il serait difficile de changer les habitudes des automobilistes”, admet Stéphane Thiery, porte-parole du TEC. “Il faut travailler sur la durée et laisser le temps aux usagers de se rendre compte que ce service rendra plus facile leur quotidien. Le bus Conforto 3, dans le Brabant Wallon, a aussi connu des débuts difficiles. Mais aujourd’hui, les chiffres montent réellement.”

Le TEC devra donc encore convaincre davantage les usagers ou peut-être réaliser quelques adaptations. C’est en tout cas la proposition de la commune de Honnelles. “Athis se trouve déjà très proche de Dour”, débute le bourgmestre Matthieu Lemiez (PHA) . “Nous nous demandons donc s’il ne serait pas préférable de déplacer l’arrêt à Angre où un grand parking existe déjà . Ce qui permettrait aux gens de Roisin, de Marchipont et des autres villages de profiter plus facilement du service. La proposition a été faite au TEC.

Une campagne de communication, via le bulletin communal et les réseaux sociaux, doit aussi être mise en place pour aider le concept des lignes WEL à fonctionner. Il cible les automobilistes qui utilisent la voiture pour le trajet entre leur domicile et leur travail. Équipes de Wi-fi ou de ports USB, les autocars circulent tôt le matin ainsi qu’en début de soirée afin de répondre à la demande des horaires de bureau. Les trajets (environ 35 minutes) coûtent 5 euros mais un système d’abonnements existe (70 euros par mois ou 540 euros par an).