Borinage

Festinature est notamment organisé dans le cadre de la quinzaine de l'abeille

Proposer un événement axé sur une meilleure compréhension et un plus grand respect de notre événement, c’est l’objectif poursuivi par la ville de Saint-Ghislain qui proposera, ce dimanche entre 10 heures et 16 heures, la première édition de Festinature. L’événement, totalement gratuit, sera organisé au parc communal de Tertre dans le cadre du printemps sans pesticides et de la quinzaine de l’abeille.

« Cette première édition souhaite faire naitre chez les participants une réflexion d’une part sur le futur des pesticides que nous utilisons actuellement et sur les alternatives possibles, et d’autre part sur le rôle et l’importance des abeilles, tant pour l’espèce humaine que pour l’environnement et la biodiversité », signale-t-on du côté de l’organisation. Pour permettre ces prises de conscience, de nombreuses activités seront proposées au public.

Deux thématiques seront ainsi déclinées. « Les participants sensibles à la question des pesticides pourront assister à une démonstration d’alternatives aux produits que nous connaissons aujourd’hui, ainsi qu’à une exposition d’outillages spécifiques estampillés « zéro pesticide ». Les enfants pourront quant à eux mettre la main à la pâte avec un atelier de repiquage de fleurs. » Pour les personnes plus sensibles encore à la préservation des abeilles, le programme est tout aussi séduisant.

Une exposition sur les pollinisateurs et le fonctionnement de la ruche, des animations proposées par l’asbl de défense de l’environnement Adalia et des visites du rucher didactique du parc communal sont notamment prévues. « Le service environnement de la zone de police boraine tiendra également un stand de sensibilisation », prévient encore l’organisation. Et pour les plus gourmands, pas de panique : un marché des producteurs locaux prendra place dans le parc communal.

À noter que toujours dans le cadre de la quinzaine de l’abeille et des pollinisateurs, la commune de Colfontaine organise également plusieurs activités à partir de ce samedi et jusqu’au 2 juin, plus particulièrement à l’attention des enfants (lecture d’albums autour des abeilles, animations, table de jeux, micro-exposition didactique). À Jurbise, le 30 mai de 14 heures à 18 heures dans le parc communal et la salle Jacques Galant, le public pourra assister à des conférences, expositions, dégustations, ateliers, animations,…

Si ces événements permettront aux familles de se retrouver et de passer un bon moment, ils sont surtout indispensables afin de permettre un véritable changement de nos habitudes: Indispensables, les insectes et pollinisateurs sont menacés. Les conséquences de leur disparition sont dramatiques puisque 75% de la production mondiale de nourriture dépend des insectes pollinisateurs et qu'entre 60 et 90% des plantes sauvages ont besoin d'eux pour se reproduire.