Attention si vous vous promenez sur le RAVeL aux alentours des communes de Quiévrain et de Dour. Depuis plusieurs jours déjà, des habitants signalent la présence d'une buse dans les parages entre Elouges et Audregnies.

Le rapace n'est d'ordinaire pas agressif, mais au moins un joggeur s'est fait attaquer entre le home d'Audregnies et le pont de Wihéries. La buse l'a attaqué par l'arrière une première fois, et s'est ensuite désintéressée du joggeur.

Un comportement qui s'explique par la saison de nidification, durant laquelle ces rapaces sont très protecteurs. En pleine période de reproduction, les buses viseraient particulièrement les sportifs à cause de leur vitesse de déplacement, selon plusieurs experts.

Heureusement, l'homme n'a eu que quelques égratignures au niveau du crâne. La photo de l'attaque a été publiée sur le réseau social Facebook afin d'alerter les parents, puisque le RAVeL est régulièrement emprunté par les plus petits. Ainsi, lorsqu'un rapace se montre agressif, mieux vaut emprunter un autre chemin. Prudence donc !