La première édition du Dour Urban Trail avait réuni quelque 300 coureurs. Les organisateurs espèrent faire tout aussi bien pour ce second round, prévu le 3 septembre prochain. Organisé l’an dernier par Dour Entraide, l’événement sera cette fois mis sur pied par l’asbl ARC – Dour/Borinage/Hauts-Pays… Toujours dans le respect des mesures sanitaires qui seront en vigueur à l’approche du grand jour.

"La course avait connu un joli succès l’an dernier, ce qui nous a donné envie de renouveler l’expérience", confirme-t-on du côté de l’asbl ARC. "Nous conservons la même formule, avec cependant un parcours un peu différent et une nouveauté, à savoir un passage par la rue Grande, fraichement rénovée. L’événement sera par ailleurs organisé simultanément avec le marché Saveurs et Terroirs."

L’organisation n’en est encore qu’à ses débuts et de nombreux points doivent encore être étudiés et tranchés. "Nous souhaitons en revanche toujours proposer des animations tout au long du parcours. Nous espérons pouvoir proposer un départ commun, et non un départ différé comme cela avait dû se faire l’an dernier. C’est sur cette base que nous travaillons mais si la situation sanitaire nous contraignait à revoir certains choix à l’approche de l’événement, ce serait possible."

En effet, l’an dernier, les organisateurs avaient dû composer avec une situation épidémiologique toujours très instable, et donc se baser sur des protocoles stricts. "Tout s’était vraiment très bien déroulé, nous n’avions connu aucun souci d’un point de vue sécuritaire et les participants avaient très bien respectés les consignes. Nous espérons bien sûr profiter de mesures plus souples mais nous nous adapterons au contexte du moment."

Impossible dès lors de dire si, à ce stade, la possession d’un pass sanitaire sera imposée aux sportifs désireux de prendre part à de grands événements. "Les inscriptions viennent d’être lancées et on s’attend naturellement à ce qu’elles démarrent plus lentement. On peut comprendre les réticences et les doutes de certains mais on espère malgré tout qu’ils seront au rendez-vous. Tout sera fait pour que l’événement soit, dans tous les cas, covid-safe."

Les inscriptions sont ouvertes via Chronolap. Le parcours s’étale sur six kilomètres et passera pas divers bâtiments et sites communaux, et est accessible aux joggeurs comme aux marcheurs et aux sportifs débutants ou confirmés. Le droit d’inscription s’élève à cinq euros pour la course, quatre euros pour la marché.