Le coût total du projet est estimé à 99 109 euros.

À l’horizon 2022, il sera possible de rejoindre les gares de Boussu et de Saint-Ghislain via la chasse de Saint-Ghislain. En effet, un projet de liaison cyclable devrait se concrétiser assez rapidement. La commune de Boussu avait répondu à un appel à candidatures lancé par le Service Public de Wallonie (SPW). Son projet pour une liaison cyclable entre la rue du petit Bruxelles et la chasse de Saint-Ghislain a été retenu.

En date du 20 février dernier, l’administration communale de Boussu apprenait qu’un subside de 74 331 euros était débloqué par le SPW pour la réalisation de ces travaux, dont le coût total est estimé à 99 109 euros (TVAC). Une fois construite, cette liaison servira d’utile continuité au Ravel en provenance de l’hôpital de Warquignies.

« Elle fera surtout office d’appel du pied aux navetteurs désireux de se rendre à vélo aux gares de Boussu et de Saint-Ghislain », précise-t-on du côté de l’administration, qui y voit donc un projet bénéfique pour la promotion de la mobilité douce, de la lutte locale contre les émissions de CO2 et de particules fines et pour le désengorgement du trafic, particulièrement dense sur la chasse de Saint-Ghislain.

Les aménagements seront similaires aux paramètres des voies lentes du Ravel : trois mètres de largeur seront réservés aux piétons et aux vélos. Une réunion sera organisée fin avril avec le SPW afin de constituer le cahier des charges et lancer les demandes de prix auprès des entreprises. La programmation du début des travaux est fixée à 2020 pour une fin de chantier espérer début 2022.