Les policiers du service circulation routière ont mené hier, en collaboration avec le SPW mobilité infrastructures, la police Domaniale et Autosécurité, une opération de contrôle des camions. Au cours de cette opération, 32 véhicules et 32 personnes ont été contrôlés.

Plusieurs procès-verbaux ont été dressés à l’issue de ces contrôles. "Un procès-verbal a été rédigé pour défaut d’arrimage", confie la police boraine. "Six perceptions immédiates ont été réalisées suite à un souci de contrôle technique, une l’a été pour infraction au code de la route. Une infraction en matière de tachygraphe a également entrainé une perception immédiate. Quatre infractions à la réglementation relative au transport des matières dangereuses ont aussi été détectées."

La présence du SPW mobilité infrastructures, de la police Domaniale et d’Autosécurité ont permis le passage immédiat et sur place de 17 véhicules au contrôle technique mobile. "Six véhicules se sont vu infliger un PV pour défaut de contrôle technique", poursuit la police boraine. "Un procès-verbal pour défaut mineur, sept pour défauts importants et un pour défaut critique ont également été dressés."

Au vu des résultats et de la très bonne collaboration entre les différents organismes impliqués, la police boraine annonce que d’autres contrôles similaires sont d’ores et déjà planifiés.