L’heure était à la fête pour la communauté italienne de la région de Mons-Borinage, ce mardi soir. Après être passée par toutes les émotions tant le suspense est resté intense jusqu’au bout, cette dernière a finalement pu exulter, la victoire face aux Espagnols s’étant imposée à l’issue d’une séance de tirs au but.

Les célébrations se sont bien souvent poursuivies jusqu’en début de nuit, heureusement dans une ambiance restée bon enfant. "Malgré une affluence importante de supporters sur les cinq communes de la zone, aucun débordement ou incident majeur n’est à déplorer", confirme-t-on du côté de la zone de police boraine, pour laquelle 50 policiers étaient déployés sur le terrain. "Des rassemblements importants ont eu lieu à Quaregnon, épicentre des célébrations. La circulation était à l’arrêt sur la RN51."

Depuis le début de l’Euro, et plus particulièrement lors des matchs qui affichaient nos Diables Rouges et lorsque les joueurs de la Squadra Azzura sont sur le terrain, la zone de police boraine reste mobilisée et attentive. Cette présence semble avoir porté ses fruits puisque globalement, jusqu’ici, les festivités se sont déroulées sans encombre. Ce mardi soir, une seule arrestation administrative a été enregistrée, au motif d’ivresse et trouble à la tranquillité publique. "Un bilan très positif", selon la zone de police.

Ce dimanche, les supporters vert-blanc-rouge vibreront une nouvelle fois : sur le coup de 21 heures, le coup d’envoi de la grande finale sera donné face à l’Angleterre ou le Danemark. Reste évidemment à espérer que là encore, quelle que soit l’issue du match, l’ambiance reste à la fête.