Mons

Deux écoles sont pour l'instant concernées par ce projet pédagogique

Sur proposition du service enseignement, la commune de Boussu a décidé de revenir à l’essentiel et de délaisser la technologie dans certaines classes. C’est ainsi que des espaces « détente et jeux » seront aménagés au profit des élèves des classes de maternelles des écoles du Centre et du Calvaire, à Boussu.

« À l’heure du tout numérique, de l’info instantanée, des tablettes très, trop tôt données en cadeaux et de l’addiction scientifiquement dénoncée, il est utile d’apporter des outils de détente de l’esprit par le jeu réel », explique Jean-Claude Debiève (PS), bourgmestre. Ancien instituteur et directeur d’école, ce dernier se réjouit de revenir aux jeux « traditionnels. »

Les modalités du marché public devront être fixées prochainement. Mais l’on sait que des jeux intérieurs et extérieurs sont prévus. « Ca passera par des marquages au sol, des jeux manipulables, beaucoup d’objets de couleurs pour reconnaitre, différencier, classer, trier,… L’apprentissage par le jeu fait partie intégrante de la nature même de l’enfant. »

Et le bourgmestre de se remémorer quelques souvenirs. « Pour enseigner la soustraction, j’utilisais un jeu de quille. Nous en faisions tomber, nous les comptions et nous les représentions au tableau. Nous passons du concret au semi-concret. Ce n’est que lorsque ces représentations étaient fixées dans la tête des enfants que nous pouvions passer aux choses plus abstraites. Ça prend du temps, de l’énergie, mais c’est efficace et bénéfique pour les enfants. »

Pour l’heure, aucune date n’est avancée pour l’aménagement de ces espaces. Mais si le projet séduit les petites têtes blondes, il est fort à parier qu’il sera étendu à d’autres implantations.