Mons

La traditionnelle braderie de la Ducasse attire du monde en ville.

L'effervescence du Lumeçon est désormais derrière les Montois, mais ils n'ont pas encore dit leur dernier mot. Le Doudou est en effet loin d'être terminé. Avant la Sound Party du lundi soir et le feu d'artifice du mardi qui mettra un point final aux festivités, pour quelques jours seulement, le centre-ville de Mons accueillait sa traditionnelle braderie.

Pour les uns, c'est l'occasion de faire de bonnes affaires. Les marchands ambulants ont pris leurs quartiers dans le piétonnier et ses alentours. T-shirt à 5 euros, jeans ou robe à 10… Attractifs, les prix font ralentir les passants. Pour les commerçants du centre-ville, ce sont déjà les soldes avant l'heure. Dans cette boutique de décoration, on pratique des prix ronds avantageux. Dans cet autre magasin de vêtements, tout est réduit de 10%... Minimum ! Certaines pièces partent déjà à 40, 50 voire 70%!

"Le Doudou tombait tard cette année. Dans deux semaines, c'est déjà les soldes. Je ne vais pas m'amuser à tout changer pour si peu de temps", confie une commerçante. "On ne va pas se plaindre, il y a du soleil et ça ramène du monde. Mais nous sommes tout de même quelque peu pénalisés par l'accès au bas de la ville. Vivement que la gare soit terminée."

Avant la fin de ce maudit chantier, il risque encore de couler quelques braderies sous les ponts. Mais cela n'empêche pas les lécheurs de vitrines de faire de bonnes affaires. "Jai 89 ans, je suis montoise et je viens à la braderie chaque année", témoigne Maria. "Je trouve toujours l'une ou l'autre chose intéressante. Et puis, c'est agréable de se balader pour voir ce qui se passe. C'est une belle braderie cette année, mais nous ne retrouverons jamais ce qu'il y avait il y a 30 ans. A l'époque, on ne savait plus avancer dans la Grand'Rue tellement c'était noir de monde."

Lundi, le piétonnier a tout de même attiré les foules. Sans battre les records historiques que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître. Et pour cause, les habitudes de consommation ont changé. Sur certains sites Internet, c'est la braderie toute l'année. Le charme des rues montoises en moins…