Mons Le projet, s’il se concrétise, ne devrait néanmoins pas voir le jour dans les six prochains mois

Dans la région Mons-Borinage, l’implantation d’un Burger King était inespérée. À chaque ouverture d’une enseigne en Belgique, les fans montois et borains, et ils sont nombreux, se sentaient délaissés. L’idée de croquer dans un Whopper en terre montoise ou boraine était presque oubliée.

C’était sans compter la volonté de Burger King de s’implanter à Saint-Ghislain, avec non pas un restaurant mais bien deux, sur les aires de l’autoroute E19, évidemment. Actuellement sous la bannière de la firme Texaco, l’idée serait d’y annexer un restaurant sur chacune des deux aires (dans les directions Bruxelles et France, ndlr.).

Toujours est-il que, même si l’engouement sera indéniablement au rendez-vous de cette éventuelle ouverture, la décision revient dans un premier temps à la Sofico, la Société de Financement Complémentaire des infrastructures en charge notamment du réseau autoroutier. "Il y a bien une demande qui nous est parvenue pour installer un Burger King sur l’aire d’autoroute de Saint-Ghislain", confie Héloïse Winandy, la porte-parole de la Sofico. "Cette demande est actuellement étudiée par nos services, la réflexion est en cours et nous n’avons pas encore tranché."

Et la Sofico de préciser : "Ce n’est pas une décision facile à prendre dans la mesure où elle pourrait être étendue à d’autres concessions et que nous devons traiter de manière égalitaire nos soumissionnaires. Si nous acceptons, ce sera sous certaines conditions et notamment le maintien d’une multiplicité des offres de restauration sur l’aire. Cela dit, la Sofico est en réflexion permanente pour améliorer les services sur les aires aux usagers et répondre à leurs attentes."

Du côté du principal intéressé, Burger King confirme effectivement ce projet. "Il est vrai que nous avons pour souhait de nous implanter sur l’aire d’autoroute", admet Kevin Derycke, CEO de Burger Brands, la société belge qui gère l’ensemble des restaurants Quick et Burger King, et qui a orchestré le débarquement de la star américaine en Belgique. "Mais pour l’instant, il n’y a rien de fait. Nous n’avons pas encore d’accord écrit pour l’ouverture. Et pour être tout à fait franc, je ne pense pas que ce sera concrétisé en 2018. En tout cas, ce ne sera pas dans les six prochains mois, c’est certain."

© DE TESSIERES JOHANNA

Cependant, selon nos informations, des entretiens d’embauche, notamment pour le poste de superviseur, ont déjà été réalisés par l’actuelle société qui gère l’autoroute de Saint-Ghislain. Des offres d’emplois avaient d’ailleurs été publiées sur Internet en août dernier, via des agences de recrutement. Toujours selon nos informations, l’ouverture était initialement prévue pour décembre 2017, échéance reportée pour diverses raisons.

Il faudra dès lors se montrer encore un peu patient avant de pouvoir croquer dans un whopper dans la région. Mais au moins, nous savons désormais que la région n’est pas boudée par le géant américain du fast-food.


Les intentions de Burger King pour la région

Sans savoir si le projet d’implantation de la chaîne américaine pourra être mené à bien, Burger King est clair sur le sujet : le géant du fast-food ne boude pas la région Mons-Borinage, que du contraire ! "Je recherche activement des opportunités et des possibilités sur la région de Mons et dans le Hainaut en général", confie Kevin Derycke. "Mais pour l’instant, rien de précis, et en tout cas, aucun projet à court terme sur la région."

Pour l’heure, l’enseigne située à Charleroi reste la plus proche de Mons sur le territoire belge. La carte des magasins illustre clairement que le sud et l’ouest de la Belgique (et donc notre région) reste encore à explorer. Et cela, Burger King, qui est sans conteste un génie de la stratégie commerciale, le sait parfaitement. Patience donc !


Quid des deux restaurants Quick dans Mons

© AVPRESS

Beaucoup voyaient en la proximité des deux Quick de Jemappes et Mons (Imagix) la possibilité d’en convertir l’un des deux en Burger King. Il est vrai qu’ils sont séparés de quelques kilomètres seulement. Mais pour Burger King, la réponse est sans équivoque. Il est hors de question d’y toucher ! "Nous sommes très content des performances des deux restaurants, même s’ils sont proches l’un de l’autre. Il n’est en aucun cas question de convertir l’un de ces deux restaurants", explique Kevin Derycke. "D’ailleurs, je me répète souvent, mais nous avons encore de grandes ambitions pour la marque Quick en Belgique. Nous garderons donc les deux enseignes Quick de Mons, et j’espère pouvoir revenir très bientôt avec une annonce d’une nouvelle ouverture d’un burger king dans la région."