De l’éolien mais pas n’importe comment

L’arrivée de six lots de six éoliennes est à l’étude dans les Honnelles. Il faut néanmoins préciser que ce sont les candidats des groupes politiques qui s’expriment et non les mandataires communaux.

Deux projets en sont au stade de l’étude d’incidences, un troisième devrait rentrer dans les prochaines semaines. Écolo expose sur le système et place une dimension citoyenne en point de mire.

“Je pense que c’est une énergie qui se développe. Mais on ne va pas mettre de l’éolien partout. Je pense qu’une cartographie va voir le jour. Nous sommes pour mais pas n’importe comment et pas n’importe où.”

Le groupe Écolo souhaite également que ces installations engendrent un return aux citoyens. “Si ce n’est pas un moyen financier, il doit y avoir des compensations.”

“Nous sommes favorables à l’éolien comme la majorité des partis autour de cette table mais à certaines conditions”, précise Bernard Paget. “Ne pas perturber l’aspect paysager et qu’il y ait un retour.”

Aujourd’hui, les projets ne sont pas convaincants. “Sous la forme que ça nous a été présenté, les deux projets ne nous plaisent pas du tout”, affirme le socialiste. Et pour le MR, Vincent Petillon confirme : “les deux projets qui nous ont été présentés ne sont pas bons”.

La commune a certes un avis à donner tout comme d’autres acteurs de terrain dans ce type de projet. “L e ministre devrait faire un cadastre et pour le moment, il n’y a rien. On est dans le flou artistique”, interpelle Vincent Petillon. “Il ne faut pas oublier qu’on a évoqué la possibilité d’exclure les parcs naturels de la zone.”

Fernand Stiévenard est surpris. “Où à Honnelles il n’y a pas un paysage qui n’est pas beau à regarder ? Je pense que, dans toutes les Honnelles, nous avons un patrimoine paysager. Je ne pense pas qu’on puisse trouver un site qui ne dénature par le paysage.”

La cartographie est pour l’instant dans les tiroirs. “Ce que nous entendons de la population, c’est une vive opposition !” EPH ne s’affiche ni pour ni contre l’éolien mais insiste sur une consultation au préalable de la population. Le libéral ouvre également la discussion en la matière sur la biomasse.

Lucien Pouille s’exprimera davantage sur les bienfaits du photovoltaïque. “J e préfère qu’on propose des primes supérieures pour le photovoltaïque que pour l’éolien”, précise HD.

Bref, en dialecte local sur le sujet des éoliennes, on le touille… Et tout cela, alors que la décision finale ne sera pas du ressort de la commune…



© La Dernière Heure 2012