Le chauffard est parvenu à prendre la fuite

Dimanche en milieu d'après-midi, une équipe de la zone de police boraine, alors en patrouille pour prévenir les vols dans les habitations, a eu son attention attirée par un véhicule qui conduisait de façon étrange et dont le conducteur avait un comportement suspect. Après avoir vérifié la plaque d'immatriculation, les agents se rendent compte qu'elle n'est plus valide depuis au moins deux ans.

Naturellement, les agents ont décidé d'interpeller le conducteur afin de procéder au contrôle de son identité. Malgré l'utilisation de feu bleu et des sirènes pour le pousser à se stationner, l'individu n'a pas obtempéré, prenant même la fuit et adoptant un comportement dangereux. Malgré les injonctions policières, il continue à fuir.

Une course-poursuite s'est donc engagée dans les rues de Colfontaine, de Dour et des Hauts-Pays avant que le conducteur ne franchisse la frontière, à hauteur de Blaugies. Les policiers belges avaient entre-temps prévu leurs homologues français afin que des patrouilles soient envoyées en renfort.

Le véhicule en fuite arrive alors dans un pays village français, Hon-Hergies, et se perd dans une rue sans issue. Les policiers s'en sont rendu compte et se sont approchés afin d'identifier les personnes présentes à bord du véhicule, qui entre dans une propriété privée, fait demi-tour et fonce sur les policiers qui étaient descendus de leur voiture.

Malgré de nouvelles injonctions pour que le chauffard stoppe son véhicule, celui-ci poursuit sa route et roule sur le pied d'un policier de la zone de police boraine, qui a alors tiré sur le véhicule sans pour autant parvenir à stopper le fuyard. Le blessé ne souffre pas de fractures mais de plusieurs grosses contusions. Il sera en incapacité de travail durant quelques jours.

Du côté de la zone de police boraine, on précise que des accords existent entre la France et la Belgique. Dans des situations particulières, les policiers belges sont autorisés à poursuivre leur intervention sur le sol français après avoir averti leurs confrères français. Les courses-poursuites en cas de vol dans habitation pris sur le fait en font partie, tout comme les trafics de stupéfiants, explosifs, coups et blessures graves homicides, etc.