Réputée pour avoir un caractère fort, la libérale, alors empêchée par son mandat fédéral, avait délégué une échevine à sa signature

Ces dernière années, Jurbise a connu une certaine forme de gloire, plongée malgré elle sous le feu des projecteurs, via la (malheureuse et) courte expérience fédérale de sa bourgmestre, Jacqueline Galant. Réputée pour avoir un caractère fort, la libérale, alors empêchée par son mandat fédéral, avait délégué une échevine à sa signature, une première en Belgique. Question éthique et démocratie, certains avaient trouvé l’initiative plutôt limite…


Jurbise fait-elle suffisamment pour la gouvernance ? Quelle est votre proposition pour améliorer la transparence et la démocratie ?


- Alternative Citoyenne (Joel Delhaye) : "Au conseil communal, le débat n’existe pas. C’est pourquoi, « l’éthique et la participation citoyenne » est le premier titre de notre programme. Nous voulons associer le citoyen à la prise de décision. Nous pratiquerons pour cela la publicité systématique des décisions politiques et faciliterons l’accès au droit d’interpellation. Nous proposerons d’instaurer un code de participation citoyenne et un budget participatif. Une part du budget sera soumise aux propositions et décisions des citoyens, notamment pour les investissements dans les quartiers. La démocratie participative ne doit toutefois pas remplacer la démocratie représentative. Elle doit l’enrichir. Le rôle des conseillers sera donc revalorisé : ils seront associés à la construction des projets au travers de commissions dynamiques. L’éthique sera également au centre des préoccupations : Alternative Citoyenne séparera les fonctions de bourgmestre et de président du conseil communal et soumettra un code éthique aux élus."

- La Liste du Bourgmestre (Jacqueline Galant) : "Nous sommes transparents dans notre gestion. Nous travaillons à livre ouvert et les finances sont régulièrement présentées à la population. Le souci, c’est que l’opposition souligne un manque de transparence alors même qu’ils ne consultent pas les documents mis à leur disposition comme les registres des collèges. La cadastre des mandats a été publié sur le site internet de la Commune et nous pouvons prouver que les deniers publics sont utilisés à bon escient pour offrir de multiples services aux citoyens (taxi-seniors, garderies gratuites dans les écoles, primes à l’installation d’alarmes primes pour l’acquisition de vélos…). Jamais la Bourgmestre n’a par exemple rentré une note de frais en 18 ans. Au conseil communal, les questions citoyennes sont rares. Même celles qui émanent de l’opposition sont rarement ciblées sur la Commune. Nos élus sont à l’écoute et gèrent leurs dossiers dans un souci de bonne gouvernance."