Le dossier initial a capoté. En cause un changement de législation qui a compromis la finalisation du chantier

Le lieu-dit le « Rieu du cœur » devait accueillir à l’origine un vaste centre commercial. Sur sa partie basse, il était prévu d’y construire un projet immobilier d'envergure comprenant une centaine de maisons. Mais le dossier initial a capoté. En cause un changement de législation qui a compromis la finalisation du chantier.

Sur l’axiale, le lieu-dit "le Rieu du Cœur" devait accueillir un centre commercial et des logements. Le projet a été abandonné. Une alternative pour remplacer ce chancre ?

- Ecolo Vrai (Maria-Anna Di Marco) : "Une alternative est toute trouvée : l’expansion des centres commerciaux dans Mons-Borinage vire, selon moi à la saturation. L'implantation de logements à cet endroit où l'air n'est sûrement pas le plus sain en raison du charroi qui s'y est développé sur l'axiale boraine. Aussi Nous pensons sincèrement, qu'il faut y assainir le sol et reclasser cet espace en zone de nature préservée avec une gestion durable du lieu. Bref créer un véritable bois avec implantation de mares, créer un petit poumon vert à Quaregnon sera une première qui fera des émules dans la Wallonie. Mais pas question de le faire n'importe comment, il faudra le conseil d'experts avisés, prévoir une zone pour les animaux avec tolérance zéro déchets et autres incivilités y seront de mise. D’autres alternatives sont possibles, comme la création d’un quartier pilote avec des panneaux solaires dont l’énergie développée sera réinjectée dans le réseau pour la consommation en électricité de la commune ou des quartiers voisins. La construction d’une salle omnisport, afin de donner la chance à tous nos jeunes de pratiquer un sport et de répondre aux demandes de la population."

- Citoyen (Claude Bail) : "Le chancre du Rieu du coeur doit disparaitre mais pas pour en faire n'importe quoi ! Quaregnon a l'immobilier le moins cher de Belgique mais s'il y a beaucoup de maisons à vendre, il n'y en a pas à un loyer abordable pour de nombreux Quaregnonais. Notre groupe propose de construire grâce à un partenariat public-privé par exemple, des petites maisons individuelles et familiales dont le loyer ne dépassera jamais 33% des revenus des locataires en veillant à une grande et saine mixité sociale et culturelle, des petits immeubles de logements avec emplacements commerciaux de proximité pour ces locataires éloignés du centre-ville en mettant en place une cellule communale d'aide aux futurs indépendants."

- PS (Jean-Pierre Lépine) : "Nous sommes attachés à préserver un commerce local et durable. Ce projet a été transféré à La Bouverie, non loin de notre entité. Dans un autre temps, nous sommes heureux d’accueillir bientôt de nouvelles enseignes qui vont générer de l’emploi. Par ailleurs, nous allons construire des logements à cet endroit."

- Quaregnon Demain (Lina Santolini) : "J’étais contre l'idée de construire un centre commercial car Quaregnon est déjà entouré de centres commerciaux. Nous essayons d’ailleurs de redynamiser le commerce local avec un projet braderie et actuellement grâce au groupe Facebook "les commerçants de Quaregnon "qui remporte son petit succès, les commerçants et citoyens étant demandeurs de renouveau. Redynamiser le commerce local est une de nos priorités. Un projet écologique et de production locale, un projet pour le bien-être animal ou un projet pour les jeunes serait beaucoup plus à notre image."