Craquotte remet la pratique des cafés suspendus au goût du jour, mais version cupcake.

La Saint-Nicolas est la fête que tous les petits écoliers attendent avec impatience. Pour certains, elles pourraient cependant ressembler à un sombre jour d'automne comme les autres, faute de moyens. Afin d'apporter un peu de chaleur et de gaieté aux plus démunis, la boutique Craquotte à Cuesmes lance le principe des cupcakes suspendus.

"C'est le même principe que pour les cafés suspendus", explique Delphine Naizy, gérante du bar à cupcakes et salon de thé. "Quand on achète un cupcake, on peut en payer un supplémentaire qui sera destiné aux enfants qui n'ont pas les moyens. Le 6 décembre, tous les enfants participants pourront déguster leur pâtisserie avec un bon chocolat chaud. Les enfants sont inscrits par leurs parents ou des proches. On leur donnera un numéro qu'il faudra présenter le jour de la Saint-Nicolas. Ce système assure ainsi une forme de discrétion, car ce n'est pas toujours facile à assumer, surtout devant les enfants."

Déjà active au sein de l'ASBL Solidarité SDF, Delphine Naizy voulait marquer le coup. "Je voulais faire quelque chose qui était dans mes cordes, pour les enfants. Jusqu'à maintenant, ça marche plutôt bien. Nous avons une dizaine d'enfants inscrits et autant de cupcakes suspendus. J'espère que ça va continuer, car une assistante sociale m'a contactée pour inscrire d'autres enfants. De mon côté en tout cas, je n'ai pas peur d'être débordée. S'il le faut, je travaillerai la nuit avant la Saint-Nicolas, mais je ne veux pas fixer de limites."

Le phénomène du café suspendu était apparu il y a plusieurs années à Naples, avant de faire des émules dans d'autres villes européennes. Mons était entrée dans la danse, sous l'impulsion d'un groupe de citoyens motivés. La pratique du café suspendu était depuis tombée à l'eau. Alain Paré, l'une des chevilles ouvrières du mouvement montois, avait tenté de la remettre sur pied en relançant des contacts dans la Cité du Doudou. Il est malheureusement décédé. Peut-être que les cupcakes suspendus de Craquotte feront boule de neige et permettront de remettre au goût du jour ce petit geste solidaire.