Home sweet home? Pas pour Véronique, nom d'emprunt. La dame vit dans un appartement de Toit & Moi situé allée des Boutons d'Or à Cuemes. En théorie. En pratique, Véronique n'ose plus retourner dans l'appartement qu'elle a investi il y a moins d'un an. Elle vient de se faire cambrioler, pour la deuxième fois.

"On a volé tout ce qui se trouvait dans ma cave. Comme l'appartement est petit, j'y stockais mes vêtements d'hiver, des objets qui appartenaient à ma maman et qui ont une valeur sentimentale ou encore des décorations de Noël. Tout a disparu", témoigne la malheureuse locataire. Tout a disparu, mais n'est manifestement pas parti très loin. "J'ai retrouvé des affaires en vente sur Internet, dans des groupes locaux de Facebook. Ces voleurs ne sont vraiment pas gênés! Mais quand je les ai contactés, j'ai reçu des menaces en retour."

D'après Véronique, des bandes de jeunes sèment la pagaille dans le quartier. "Il y a parfois des bagarres. On a déjà retrouvé des traces de sang sur les murs. Ça fait peur. Ils volent les extincteurs dans les bâtiments. Ils se rassemblent dans le hall et c'est à peine si on me laisse rentrer chez moi. À présent, il y en a qui squattent les caves. Il y a de la drogue. Ça devient de pis en pis. Une dame très âgée s'est fait voler sa carte bancaire. La police fait ce qu'elle peut. On voit parfois des combis passer à plusieurs reprises pendant la nuit, mais les policiers ne peuvent rien voir, les jeunes squattent les caves."

Pour le moment, Véronique n'ose plus remettre les pieds chez elle. Mais elle espère que la situation va se débloquer. "L'agent de quartier m'a conseillé d'appeler la police quand je voulais rentrer chez moi. Ce n'est pas quand même pas une situation vivable! Avec mon maigre salaire, je ne peux malheureusement pas trouver de logement convenable dans le privé. J'ai fait une demande à Toit & Moi pour être logée ailleurs ou pour que des dispositions soient prises par rapport à ces locataires qui créent autant de problèmes. Ça a déjà été signalé plusieurs fois."

L'enfer sur terre à l'avenue des Boutons d'Or? Nous avons tenté de joindre la direction de Toit & Moi, sans succès. Du côté de la police de Mons, on nous confirme qu'un dossier a été ouvert et transmis au Parquet pour le cambriolage. L'agent de quartier effectue par ailleurs un travail auprès du voisinage pour tirer l'affaire au clair.