Il y aura du neuf dans les écoles communales de Mons dès la prochaine rentrée. En concertation avec les directions, la Ville a en effet décidé de revoir ces projets éducatif et pédagogique. Et la démarche est loin d'être anodine.

En effet, le projet éducatif définit l'ensemble des valeurs, des choix de société et des références à partir desquels un pouvoir organisateur détermine ses objectifs éducatifs. Quant au projet pédagogique, il définit les orientations pédagogiques et les choix méthodologiques pour mettre en œuvre le projet éducatif. Pour faire simple, le premier définit de quoi on va parler dans les écoles. Et le second, de comment les thèmes seront abordés.

Or, les projets éducatif et pédagogique n'avaient plus été modifiés à Mons depuis 1998. Depuis, la société dans laquelle nous vivons a bien évolué et on comprend qu'il était nécessaire pour les écoles de s'adapter.

"Certaines modifications avaient déjà été apportées depuis 1998 pour intégrer des questions plus actuelles. Mais nous avons décidé de retravailler l'ensemble des deux projets en fonction de thématiques sociétales", explique l'échevine de l'Enseignement, Catherine Houdart. "Je pense à l'environnement par exemple. C'était déjà abordé dans les écoles, notamment avec le tri des déchets. Mais à présent, on va aller plus loin sur cette thématique."

La réflexion a été menée avec les acteurs de terrain. "Un groupe de travail s'est mis en place l'année dernière, avant le confinement, avec pratiquement toutes les directions des écoles communales. C'était l'occasion de mener un grand brainstorming où chacun a pu définir ce que l'enseignement communal lui évoquait. Des thèmes comme la solidarité, le respect, la culture ou la multiculturalité sont ainsi apparus pour servir de base de travail", poursuit Catherine Houdart. "Les réunions se sont poursuivies par la suite. Le groupe était plus restreint, mais une fois que le travail a été terminé, les projets ont été envoyés à toutes les directions pour avoir leur retour. Il fallait en effet que les projets collent à la réalité du terrain. Un avis a aussi été demandé aux syndicats et les projets ont été approuvés par le conseil communal."

La Ville de Mons n'est évidemment pas une île coupée du monde et les projets éducatif et pédagogique correspondent aux axes majeurs définis par la Fédération Wallonie-Bruxelles. Mais la Cité du Doudou a sa petite marge de manœuvre pour apporter sa touche dans le cadre défini. Ces projets actualisés seront d'application dès la prochaine rentrée scolaire.