Déménager peut parfois entraîné de longues démarches administratives. Lorsque vous déménagez, vous devez normalement vous rendre à l'administration communale pour signaler votre changement d’adresse. Dans le Grand Mons, depuis plus d’un an maintenant, il est possible de réaliser cette démarche par mail à l’adresse changementadresse@ville.mons.be. Une étape qui facilitait déjà les démarches, puisque lors de cette première étape, l’agent communal vérifie les informations personnelles comme la localisation exacte du nouveau domicile.

Après quoi, il transmet le tout au commissariat du quartier pour que l'un de ses agents mène une enquête de résidence. Celui-ci se rend alors au domicile pour vérifier que l'habitant vit bien à l'adresse renseignée à l’administration Communale. Et cest à cette étape de la procédure que WoCoDo entre en jeu.

Désormais, grâce à cette nouvelle plateforme informatique, les demandes d’enquête seront directement envoyées sur la tablette de l’agent de quartier compétent. Même chose lorsque son enquête sera clôturée, il utilisera la plateforme WoCodo pour transmettre directement les informations à l’administration communale, qui mettra à jour automatiquement vos données. Ce n’est qu’à ce stade que le changement de domicile sera effectif et que la nouvelle adresse sera confirmée.

"Cette nouvelle plateforme est le fruit d’une collaboration entre la Zone de Police Mons-Quévy et la Ville de Mons, dans le cadre d’un projet pilote auquel nous avons souhaité adhérer pour être les premiers en Wallonie", explique le bourgmestre, Nicolas Martin. "Nos équipes auront donc la responsabilité de mettre en œuvre cette nouvelle approche et de la tester, avant qu’elle ne soit progressivement implantée dans le reste de la Wallonie."

La plateforme est donc un réel gain de temps. WoCoDo permet de gagner une semaine au minimum, soit le temps que l’enquête fasse l’aller-retour entre l’administration et l’agent de quartier. Elle permet également une réduction du travail d’encodage des données pour les deux entités. Quant au citoyen, il voit sa situation administrative se régler plus rapidement. Tout aussi important, WoCoDo représente un avantage écologique important puisque les navettes quotidiennes entre les services ne sont plus nécessaires et que le système n’inclut plus de formulaire papier.

"Je voudrais remercier mes services pour leur implication dans ce projet", ajoute l'échevin de l'État Civil et de la Population, Achille Sakas. "Après une nouvelle organisation de travail, la création d’un logiciel de rendez-vous, la nouvelle signalisation et la possibilité de réaliser les photos de cartes identités à domicile pour les plus de 75 ans et/ou PMR, voici encore un pas vers plus d’efficacité et de modernisation."

La période de test durera tout l’été. Progressivement, tous les formulaires utilisés seront intégrés. Il faut préciser que les flux de données sont très importants à Mons. Ainsi, en 2020, pas moins de 8 335 déclarations de changement d’adresse ont été enregistrées, soit près de 700 par mois. Si tout se passe comme prévu, les formulaires en papier pourraient être abandonnés dès l’automne prochain. Comme le précise Jean-Hubert Nicolay, Chef de Corps de la zone de police Mons-Quévy : "la digitalisation fait partie de nos priorités ; nous souhaitons par ce biais fournir une réponse rapide, efficace et durable à la population".