Ce ne sont pas les importants intempéries qui ont secoué la Grand-Place de Mons ce mardi soir mais bien des activistes du collectif XR Animal & d'Extinction Rebellion bien décidés à dénoncer la filière du foie gras. Pendant que certains mettaient en scène le gavage de deux canards, d'autres ont sensibilisé les passants avec des tracts et stickers les invitant à agir pour que cesse cette pratique.

En ces fêtes de fin d’année, nombreuses sont les familles qui mettent du foie gras dans leur menu de fêtes. Un choix qui ne plaît pas aux collectifs XR Animal et Extinction Rebellion. "Derrière un marketing de luxe pour les fêtes de fin d'année se cache sexage, broyage des femelles, mutilations, enfermement et gavage", s’exclament les collectifs. "Celui-ci entraîne une stéatose hépatique, des déformations d'organes et un taux de mortalité élevé. Malgré la cruauté de cette pratique, la Belgique est le 2ème consommateur de foie gras au monde après la France."

En 2023, le gavage pour la production de foie gras sera interdit en Flandre. Elle l'est déjà à Bruxelles depuis 2017. En Wallonie, par contre, d'après les plans stratégiques 2018 - 2027 de la filière, le secteur compte passer d'une production annuelle de 25 tonnes à 1250 tonnes, ce qui impliquerait que le nombre de canards gavés par an passerait de 25 000 à 400 000.

"À l'heure où les scientifiques s'accordent pour dire que la consommation de viande doit drastiquement diminuer tant pour des raisons de santé humaine, de pollution, d'enjeux climatiques et d'éthique, il est inconcevable que le gouvernement wallon autorise le développement d'un produit dit "de luxe" à très haute souffrance animale", rapporte Krista, porte-parole d'XR Animal.

Cette action fait écho à une vidéo de Gaia diffusée il y a quelques semaines. Celle-ci montre l'envers du décor chez les producteurs de foie gras wallon dit "artisanal". Suite à cela, le collectif XR Animal demande l'arrêt définitif du gavage en Belgique mais aussi l'arrêt de l'importation de foie gras stipulant que "des alternatives au foie gras commencent de plus en plus à voir le jour. La filière pourrait se reconvertir dans la production de "foie gras" artisanal 100% végétalisé".

L’action a pris place sur la Grand-Place de Mons aux alentours de 19 h et a pris fin une demi-heure plus tard.