La zone de Police de Mons-Quévy a une nouvelle fois été mise à contribution cette semaine. Deux arrestations ont en effet été menées à Mons afin de garantir davantage de sécurité et de tranquillité pour les habitants.

"La première arrestation s’inscrit dans notre plan de vigilance relatif aux comportements dérangeants", indique la zone de Police de Mons-Quévy. "Un homme a été placé en centre fermé après son arrestation pour outrage public aux bonnes mœurs à répétition et ses divers agissements troublant la tranquillité publique."

La seconde arrestation intervient dans le cadre de la lutte contre le trafic de stupéfiants dans le quartier de la gare. Une enquête, notamment orientée par les plaintes des commerçants, a débouché sur deux perquisitions menées ce jeudi à Mons. Celles-ci ont amené à l'arrestation d'une personne qui a été présentée au magistrat et au juge d’instruction. Une seconde personne a également été inculpée. De l'argent, des stupéfiants et du matériel utile à la vente ont été saisis ainsi que divers objets de valeurs dont certains provenaient de vols. Le montant total du butin s’élevait à 8 000 euros.

"Nous gageons que ces arrestations apporteront un peu de tranquillité à Mons : la lutte contre le trafic de stupéfiants et les nuisances sociétales sont des priorités reprises dans notre Plan Zonal de Sécurité. Nos services restent activement engagés sur ces thématiques", conclut la Zone de Police de Mons-Quévy.