La perte d'odorat ou de goût peut diagnostiquer des malades qui s'ignorent.

Les symptômes du covid-19 sont multiples. Mais il y en a deux, relevés par plusieurs scientifiques et médecins italiens, français, allemands et anglais, qui ont particulièrement interpellé les docteurs Saussez et Lechien de l'UMons: l'anosmie et la dysgueusie. La première est la perte d'odorat, la seconde est la perte de goût.

La présentation clinique semble particulière puisque les patients décrivent une apparition brutale de troubles de l’odorat et du goût, sans aucun autre signe ORL. La professeur Claire Hopkins, présidente de la British Rhinological Society, estime que ce symptôme pourrait toucher 30% des sujets infectés et préconise d'isoler 7 jours les patients concernés. La société américaine des ORL vient de publier le même genre de recommandations.

Pour les docteurs Saussez et Lechien, deux spécialistes ORL issus de l'UMons, il apparait donc urgent de réaliser une étude prospective afin de collecter un maximum de données scientifiques relatives à ces troubles. Ils ont développé un questionnaire et mis sur pied un "call center" destiné aux patients positifs au Covid-19 et qui ne sont actuellement pas en soins intensifs.

"Nous avons commencé notre étude avec des médecins italiens, espagnols, français et belges. Ainsi que des patients des hôpitaux de la région de Mons", explique le docteur Saussez. "Nous avons déjà 200 participants infectés par le covid-19. Un article paraîtra au début de la semaine prochaine dans des revues médicales européennes. Mais nous voulons étoffer l'étude dans les jours qui suivent. Plus il y a de participants, mieux c'est."

Et ce questionnaire pourrait sauver des vies. "Nous pouvons avoir des personnes qui attrapent le covid-19, mais qui n'ont pas d'autres symptômes à part la part de goût ou d'odorat. Si bien que, ne se sentant pas malades, elles continuent à faire leurs courses et prennent le risque de contaminer d'autres personnes, notamment des personnes pour qui le covid-19 est bien plus grave", poursuit le docteur Saussez. "L'intérêt d'une étude scientifique est de pouvoir alerter le grand public d'une part, en l'invitant à la prudence si ces symptômes apparaissent. Mais aussi les médecins qui doivent être informés avec des informations fiables pour prendre les mesures nécessaires."

Les patients testés positifs au covid-19 sont donc invités à remplir le questionnaire en ligne ou à contacter le 065 37 37 38 pour répondre aux questions par téléphone. Précisons que la collecte de ces informations se fait sur base volontaire et de manière anonyme.