Les syndicats menacent de durcir le mouvement la semaine prochaine.

Les hôpitaux du CHR Mons-Hainaut tourneront au ralenti ces mercredi et jeudi matin. Un arrêt de travail est prévu ce 4 décembre 2019 sur le site de Warquignies de 9h30 à 11h30 et ce 5 décembre 2019 sur le site de Mons (Saint-Joseph) de 9h30 à 11h30. "Suite au préavis de grève déposé par le front commun syndical SETCa-CNE et face au maintien des positions de la direction concernant la suppression de deux avantages (éco-chèques et primes du samedi), le front commun syndical a décidé de mettre la pression en envoyant un premier signal à la direction", communique la CNE et la SETCa.

Une réunion avec la direction est prévue ce jeudi 5 décembre après-midi. "Nous rappellerons à la direction nos positions. Le front commun syndical espère que la direction entendra le message des travailleurs. Mais si les travailleurs ne sont pas entendus, d’autres actions, plus dures, telles qu’une journée de grève, pourront être envisagées, et ceci avant le 12 décembre, date d’une prochaine rencontre avec la direction."

Un préavis de grève avait été déposé par le front commun syndical SETca-CNE suite au plan de relance concocté par la direction dans le but d’améliorer la situation financière de l’institution qui, au premier janvier prochain, intégrera le groupe Jolimont. 

Pour les syndicats, pas question d’accepter les conditions posées dans le cadre de cette fusion, qui concerne donc les sites de Warquignies et de Saint-Joseph. "La direction a décidé de supprimer deux avantages qui sont accordés au personnel, à savoir 250 euros d’éco-chèques octroyés annuellement et un sursalaire de 50% pour les prestations du samedi", explique le front commun.