Le breuvage binchois s'illustre déjà dans des concours internationaux

Le Gille de Binche ne quitte pas ses remparts. Son gin, bien. Le Gin de Binche a ainsi décroché ses deux premières médailles dans des concours internationaux de spiritueux à peine quelques mois après son lancement. En effet, coup sur coup, c’est au concours international des spiritueux de Berlin et de Londres que le gin binchois a remporté respectivement les médailles de bronze et d’argent.

"Ces récompenses validées par des spécialistes du secteur est pour nous la reconnaissance d’avoir misé sur la qualité de notre produit", commente Jérôme Urbain. "Cela conforte également le choix de restaurants comme « D’Eugénie à Émilie » à Baudour, le « Gré du vent » à Seneffe ou encore le « Pilori » à Écaussinnes, tous étoilés, de nous avoir fait confiance dès le début de notre aventure."

La belle aventure du Gin de Binche se poursuit donc et ne devrait pas en rester là. Une nouvelle salve de bouteilles arrive, avec des étiquettes trilingues. L'exportation est en ligne de mire. L'équipe du Gin de Binche est d'ailleurs en contact avec l'AWEX. Elle sonde par ailleurs partenaires et revendeurs à Bruxelles, en Flandre et même à l'étranger.

Actuellement le Gin de Binche est disponible dans une cinquantaine de points de vente. "Des restaurateurs, des traiteurs, des drinks, des cavistes… Et nous sommes d’ailleurs à la recherche de nouveaux partenaires", précise Jérôme Urbain. "Par contre, il n’est pas dans le circuit de la grande distribution et cela restera comme cela. Nous sommes flattés par l’intérêt de la grande distribution, cependant les cavistes indépendants ou les épiceries de luxe sont les meilleurs ambassadeurs de la qualité désormais reconnue internationalement de notre produit !"