C'est une sacrée découverte qui a été faite ce jeudi après-midi à Frameries. En rangeant la maison de sa défunte belle-mère, un homme a retrouvé deux obus datant de la Seconde Guerre Mondiale. Suite à son appel, le bureau central des armes de la zone de police boraine est intervenu dans la foulée sur place.

Il s'agissait en réalité de deux petits obus (25 mm de diamètre, 23 cm de longueur et un poids de près de 800 grammes), probablement français, utilisés dans les canons pour attaquer les chars d'assaut ennemis. L'expert de la police a rapidement observé que les engins étaient en état de fonctionnement. 

Il a donc évidemment pris toutes les précautions nécessaires pour les déplacer et les stocker en lieu sûr. C'est ensuite le Service d'Enlèvement et de Destruction d'Engins Explosifs (SEDEE) de l'armée belge qui est descendu sur place pour venir chercher les deux obus. 

La police boraine en profite pour rappeler la conduite à avoir face à ce genre de découverte assez rare. "Il faut d'abord garder son calme, ne pas toucher ou déplacer les objets. Et contacter la zone de police boraine au 065/619 600 qui à son tour contactera le SEDEE."

© Police boraine