La présence d'une personne en séjour illégale a notamment été constatée

Dans la soirée de vendredi à samedi, la zone de police boraine a une nouvelle fois mené une opération de contrôles dans les établissements horeca du territoire. En collaboration avec les services de l'Afsca et de l'Onem, les policiers ont visité 10 établissements. Trois d'entre eux, à savoir un night-shop et deux friteries, ont dû fermer leurs portes le soir même.

Dans les trois cas, les services ont constaté la présence d'employés non-déclarés. Comme la législation le prévoit lorsque plus de 50 % du personnel n'est pas déclaré, les scellés ont été apposés et l'établissement fermé sur le champs. Dans l'un des commerces, les policiers ont également constaté la présence d'une personne en séjour illégal. Cette dernière a reçu un ordre de quitter le territoire.

Aucune infraction majeure n'a été constatée dans les sept autres établissements contrôlés, bien que certains disposent d'un délai pour se remettre en ordre sur l'un ou l'autre points. Notons que ce type d'opération, destinée à lutter contre la fraude sociale, est régulièrement menée par la zone de police boraine.