La ferveur populaire était une nouvelle fois à son comble et la fête se poursuivra jusqu'à mardi

Montois, le Bon Dieu? Dans la cité du Doudou, on en est convaincu, et cette année, le ciel était radieux. Sous un soleil de plomb, la Ducasse de la Trinité n’a eu aucune peine à briller de mille feux pour le plus grand plaisir des Montois Cayaux et de leurs innombrables Chambourlettes (des invités, en bon français).

Après plus de trente minutes, le Dragon a une fois de plus été terrassé par son ennemi de toujours, St-Georges. Les Montois se sont arraché les crins porte-bonheur solidement fixés à l’extrémité de la queue gigantesque du Dragon.

Au total, ce sont 50.000 personnes qui étaient sur la Grand-Place au moment du Combat dit Lumeçon. La ferveur populaire était une nouvelle fois à son comble et la fête se poursuivra jusqu'à mardi.