Mons

Il a attendu ce moment pendant 12 ans !

Certains acteurs ont effectué, ce dimanche, leur dernier combat dans l’arène. Pour d’autres, c’était une première expérience. C’était le cas pour Nicolas Sokolow (homme blanc) et Guillaume Fourdin (homme de feuilles). Pour ce dernier, l’attente aura été longue mais la patience a finalement été récompensée !

« J’ai attendu ce moment pendant 12 ans ! La journée a été vraiment très forte en émotion, notamment au matin, lorsque je suis rentré dans mon costume », expliquait-il peu de temps après avoir vécu le combat. « Tous les moments sont importants : le cortège, le départ avec le dragon, la procession, la montée du car d’or et puis finalement la descente de la rue des Clercs et l’entrée dans l’arène. Là, tout se passe extrêmement vite. »

De ce premier combat en tant qu’acteur à part entière, Guillaume Fourdin en gardera probablement un souvenir indélébile. « C’est quelque chose d’énorme, on ne peut s’attendre à vivre quelque chose comme ça, c’est impossible à expliquer. Jusqu’ici, je ne réalisais pas vraiment ce que cela pouvait représenter. Aujourd’hui, en tant qu’acteur, j’en prends pleinement conscience, c’est vraiment intense ! »

Au Petit Doudou déjà, le Montois s’était glissé dans la peau d’un homme de feuilles. Aujourd’hui, il est prêt à assurer son rôle « d’adulte » pour de longues années. « Nous sommes vraiment bien préparés. L’équipe est formidable, les conseils des anciens et des acteurs qui ont de l’expérience très précieux. Une fois dans le cercle, on écoute les conseils et on va au charbon avec le public ! » Un public qui le rend bien !