Entreprises, particuliers, indépendants, étudiants,... Les publics sont vastes, tout comme les bureaux.

Depuis deux semaines, il est possible de louer des espaces de travail à Dour. Initialement aménagés pour développer les activités du groupe Energy Village, qui a finalement déménagé dans le zoning de Dour, les bureaux de Dour-coworking-Village sont situés sur la place Vandervelde et sont mis à la disposition des entreprises, des indépendants, des particuliers ou encore des étudiants.

© DR

Remis à neuf, à faible consommation d'énergie et équipés de systèmes techniques performants, ces bureaux sont mis à la location selon différentes formules et abonnements. “ Jusqu'à présent, nous avons un photographe qui vient plus ou moins régulièrement occuper un local et d'ici quelques jours, nous aurons une sophrologue qui occupera un espace à raison d'une fois par semaine ”, explique Martine Huez.

Avec son mari, Etienne Gotman, elle s'est lancée dans l'aventure du coworking un peu par hasard. “Dans le cadre des études Pollec menées par notre bureau d'études, nous recommandons aux villes et communes de recourir au coworking. Nous trouvions logique, une fois que les espaces ont été libérés, d'appliquer nos propres conseils. ” Les avantages du coworking sont en effet nombreux.

© DR

“ Cela a des impacts sur la mobilité et donc les émissions de CO2. Mais cela favorise aussi les échanges entre professionnels, améliore la créativité, crée une dynamique local d'innovation et redéveloppe économiquement les centres-villes. Nous sommes conscients qu'il faudra probablement du temps pour développer l'activité, nous faire connaître. Dour n'est pas Mons. Mais nous attendrons le temps nécessaire.”

En fonction des besoins, plusieurs locaux sont ainsi disponibles. “ Nous aimerions également accueillir des jeunes qui viendraient avec leur ordinateur et qui, grâce à l'encadrement de bénévoles, pourraient s'initier à la programmation informatique. Les étudiants ont déjà la possibilité de louer nos locaux pour être plus à l'aise lors de leur blocus par exemple, ce serait un peu une continuité, pour élargir nos publics. ”

Concrètement, deux grands bureaux sont disponibles au rez-de-chaussée. Ils peuvent être séparés mais communiquent entre eux. Le couloir central permet un accès vers un espace commun abritant une salle à manger et une cuisinette.On retrouve, toujours au rez-de-chaussée, un bureau privée, loué à la journée. À l'étage, on retrouve une salle de coworking pouvant accueillir environ dix personnes et un bureau plus grand, privé, donnant sur une terrasse.

Enfin, le second étage abrite un plateau avec deux bureaux et un petit salon, une salle de réunion avec téléconférence. A chaque étage se trouve à disposition une salle de bain avec une douche.

© DR