Le drapeau arc-en-ciel flotte sur l'Hôtel de Ville de Mons. Par ce geste symbolique, les autorités communales ont voulu manifester leur soutien après le crime homophobe qui a été commis à Beveren. Vendredi, David Polfiet, 42 ans, a été tabassé à mort par des jeunes qui lui avaient tendu un piège à travers l'application de rencontre Grindr. Les suspects se sont rendus par eux-mêmes à la police ce week-end. Aux yeux de ses bourreaux, David Polfiet avait manifestement le tort d'être homosexuel.

La Ville de Mons est engagée depuis longue date dans la lutte contre l'homophobie, notamment à travers le collectif AMORMOS (À Mons, on respecte on mon orientation sexuelle). Coordonné par le CPAS, le collectif regroupe diverses associations de terrain et mène régulièrement des campagnes de sensibilisation. Un combat nécessaire, partout, comme le rappelle tristement l'actualité à Beveren.