Les travaux de sécurisation des habitations voisines sont terminés.

C’est une bonne nouvelle après le drame qui s’était déroulé ce mardi après-midi, en plein centre-ville de Mons, à la rue des Juifs. Ce jeudi, les opérations techniques en termes de stabilité et de sécurisation menées par les firmes spécialisées et entreprises après l’effondrement d’une habitation sont finalisées. Rappelons qu’un jeune homme de 29 ans, Franck Hercoliers, avait perdu la vie alors qu’il se trouvait dans ladite habitation.

Un expert indépendant était sur place pour veiller au bon déroulement des interventions techniques. La conclusion de son rapport stipule que "suite aux démolitions des maçonneries menaçantes et de la toiture, à la pose de deux tripodes posées sur poutrelles, du carcanage de façade et de l’étançonnement demandé, nous pouvons confirmer que la stabilité des immeubles 6 et 10 n’est plus menacée."

Il s’agit donc des habitations voisines de la maison qui s’était effondrée, située au numéro 8 donc. "Les équipes du CPAS de Mons se chargent d’informer les habitants des bâtiments concernés qu’ils pourront rejoindre leurs logements en toute sécurité en fin de journée." Dans la foulée, la voirie sera rouverte à la circulation, dès que la grue aura quitté le périmètre.