Mons

Après avoir lancé ExplOraMath, il espère faire aimer les mathématiques depuis les planches de théâtre.

Provoquer un effet “waouh” grâce aux mathématiques, c’était le pari un peu fou que s’était lancé Emmanuel Houdart, d’abord à travers la Maison des Maths, ensuite grâce à un nouveau concept, ExplOraMath, lancé en septembre 2018. Un an plus tard, force est de constater que le challenge est relevé haut la main.

Cet été, l’enseignant participait au festival d’Avignon pour y proposer son spectacle Very Math Trip. Gonflé à bloc à l’issue de cette expérience, le Montois prépare la rentrée scolaire avec une multitude de projets en tête. “Ce que nous avons vécu cette année en sillonnant toutes les écoles du pays, c’était au-delà de toutes nos espérances”, avoue-t-il.

“Nous avons eu de nombreuses demandes d’enseignants, y compris en France. J’envisage donc de monter une équipe qui s’occuperait d’assurer les showférences chez nos voisins tandis que je continuerai ici, en Belgique. Ma force, ce sont les idées et l’originalité. Mais je suis persuadé que ces conférences pourraient être assurées avec succès par une équipe bien briefée.”

Au-delà de ces showférences, Emmanuel Houdart se verrait bien poursuivre son année sur les planches. “ExplOraMath a été pensé pour un public scolaire mais je restais convaincu que le sujet pouvait s’adapter à tous les publics. De mars à juin, aux côtés de Thomas Le Douarec qui a assuré la mise en scène, nous avons retravaillé le format pour en faire quelque chose de différent, adapté au théâtre. Le festival d’Avignon était un test grandeur nature.”

Et ce dernier s’est avéré concluant ! “La suite logique, c’est de trouver une salle à Bruxelles pour y jouer en octobre, durant quatre semaines, et d’ensuite s’installer en résidence à Paris. Le théâtre Le Gymnase accueille régulièrement des Belges… Ce serait le début d’une nouvelle belle aventure, une façon différente de sensibiliser le public au plaisir des mathématiques.”Et pas de panique pour les enseignants du plat pays, ExploraMath ne tombera pas dans l’oubli.

“Je ne sais pas encore comment les choses se passeront mais les deux devraient pouvoir se goupiller, au moins dans un premier temps. Dans les prochains mois, il me sera toujours possible d’assurer les showférences, même si je joue à Bruxelles en soirée. Une fois en France, il faudra certainement envisager de déléguer, de créer des équipes capables d’insuffler cette énergie pour que la vulgarisation des mathématiques se propage au mieux.” Bref, les prochains mois devraient être bien chargés pour le Montois, élu Wallon de l’année en 2018.

Un livre en phase de finalisation

Dans les écoles comme sur la scène, Emmanuel Houdart tente de transmettre son amour des mathématiques en les vulgarisant et en les débarrassant de cette étiquette de matière traumatisante ou anxiogène. C’est également au fil des pages qu’il tentera d’atteindre cet objectif. Le livre “Very Math Trip : une virée déjantée dans le monde des mathématiques” sortira chez Flammarion en novembre prochain. “La maison d’édition m’a contacté en début d’année. Nous sommes en pleine relecture, le livre tombera donc à pic pour les fêtes de fin d’année”, sourit l’enseignant. 

  “L’idée n’était pas de faire un manuel scolaire, on part vraiment sur la vulgarisation, une histoire autour des mathématiques.” Le concept est innovant et le Montois espère, pourquoi pas, se faire une place sur les bancs de l’école. “Ce serait assez fou que les profs de maths demandent à leurs élèves de livre ce livre, comme le ferait un prof de français. Chaque chapitre pourrait être une belle introduction de la matière, même s’il n’a pas été spécifiquement pensé pour les enseignants.” L’idée fera peut-être son chemin…