Pour faire face à la recrudescence de contaminations, le groupe hospitalier EpiCURA a décidé d’adopter de nouvelles mesures préventives visant à protéger le personnel et les patients. Celles-ci rentreront en application dès ce mercredi, sur l’ensemble des sites du groupe, et ce même si à ce stade, les chiffres enregistrés dans les deux unités de cohortage ouvertes à Baudour et à Ath restent globalement stables.

"Nos chiffres sont relativement bas mais nous devons redoubler de vigilance à tous les niveaux et continuer à nous mobiliser", explique le groupe. Dès ce mercredi donc, les mesures relatives aux visites seront à nouveau plus strictes. Les visites aux patients hospitalisés seront donc interdites, sauf pour un ou deux parents (ou assimilés) de nouveau-nés et d’enfants de moins de 18 ans hospitalisés en pédiatrie ou en maternité. La mesure ne concernera pas non plus les parents proches de personnes en phase critique ou finale de leur vie et hospitalisés en soins palliatifs ou soins intensifs.

Pour ces exceptions, les visites pourront être organisées entre 17 heures et 19 heures, à raison d’un visiteur par jour pendant une heure et avec un maximum de quatre personnes au maximum par semaine. Ces mesures seront également valables en chambre individuelle. D’autres dispositions sont également prises pour les consultations, limitées au seul patient, sauf si celui-ci est dépendant d’une autre personne.

À ce jour, les hospitalisations et consultations sont maintenues. Néanmoins, la situation sera réévaluée en fonction de l’évolution des chiffres relatifs à l’épidémie.