Mons

L'homme a été arrêté dans le cadre d'une perquisition.

Dans la matinée du 11 septembre, le service enquêtes et recherches de la police boraine a mené une perquisition à Frameries. Il s'agit d'un dossier lié aux stupéfiants. Sur place, quatre personnes étaient en train de consommer des stupéfiants lorsque les policiers sont entrés dans l'habitation.

Il s'avère que l'un des individus était libéré sous conditions et portait un bracelet électronique. Présenté au Juge d’Instruction, l’homme a été écroué à la prison de Mons pour non-respect des conditions de libération. Ces dernières impliquaient notamment de ne pas consommer de drogue et de ne pas fréquenter des consommateurs.