L'un des deux individus était recherché par la police

Ce week-end, il était difficile de passer à côté des festivités du Doudou, qui battaient leur plein à Mons. Si les zones de police veillaient au grain, force est de constater que le travail ne s'est pas limité aux rues montoises.

Il était environ 4 heures du matin, ce samedi, lorsque la zone de police boraine a été contactée par une riveraine dont l'attention a été attirée par des bruits suspects. En effet, deux frères originaires de Frameries revenaient de la ducasse dans un état d'ébriété avancé lorsqu'ils sont entrés dans des dépendances et ont forcé la porte de deux abris de jardin qui ne leur appartenaient pas.

Réveillée par le vacarme, l'une des propriétaires a contacté la police et est sortie de chez elle pour mettre en fuite les auteurs. Ceux-ci ont pu être interpellés quelques minutes plus tard par les agents de police, qui ont procédé à leur contrôle. Un contrôle qui n'a pas été vain puisqu'en plus d'objectiver leur état d'ivresse, les agents se sont aperçus que l'un des deux frères était recherché. Né en 1988, ce dernier devait encore purger une peine de six mois de prison.

C'est donc le chemin de la prison de Mons qu'il a emprunté, alors que son frère, né en 1995, a pu être relaxé. Des PV pour tentative de vol ont été rédigés.