La police est sur place pour tenter de les faire partir.

Surprise ce lundi matin sur le terrain des anciennes tours de Ghlin, le long de la rue de Mons (N50). Une trentaine de caravanes y ont élu domicile, sans autorisation préalable. "Il s'agit de personnes issues de la communauté des gens du voyage", signalait cet après-midi le commissaire Philippe Borza, directeur des opérations de la police Mons/Quévy. "Nous avons pris en charge le problème. Nous discutons avec eux afin de les faire rejoindre le terrain qui est mis à disposition par la Ville."

Cet autre terrain est situé à la rue de Douvrain, à quelques kilomètres de là, juste à côté du site de Google. Il n'est cependant pas certain que toutes les conditions soient réunies pour que la communauté accepte de déménager. Le terrain pourrait en effet ne pas être praticable à cause de la pluie abondante tombée ces derniers jours. La police montoise ne désespère cependant pas de convaincre la communauté.