L'enquête publique a débuté ce lundi 8 juin.

L'exploitation de l'énergie solaire s'intensifie dans le zoning de Ghlin-Baudour. Après le parc photovoltaïque installé sur le site de Google (10 665 panneaux) ou les milliers d'autres panneaux placés sur le toit de plusieurs entreprises (dont AW Europe, Hydro Extrusion et Dequachim) ou encore l'énorme champ de 18 720 panneaux photovoltaïques à Tertre, voilà un autre imposant projet qui s'apprête à voir le jour.

La société Green Energy 4 Seasons, leader sur le marché wallon du photovoltaïque qui collabore pour des privés ainsi que des entreprises, vient en tout cas de déposer une demande de permis pour la création d'un parc de 6 300 panneaux du côté de l'avenue Louis Goblet (N526), à Ghlin. Le terrain choisi se situe derrière les entreprises Hydro Extrusion et Dequachim, en bordure du bois.

Si le projet aboutit, le parc pourrait produire annuellement environ 2000 MWh d'électricité verte, soit l'équivalent des besoins annuels de plus de 500 ménages. Mais pour l'heure, la société Green Energy 4 Seasons attend les résultats de l'enquête publique qui a été ouverte ce lundi 8 juin. Jusqu'au 23 juin, toute personne peut formuler ses observations écrites ou orales auprès de l'administration communale de Mons.

"A ce stade, nous avons simplement fait une analyse administrative du dossier sur sa complétude", explique Maxime Pourtois, échevin en charge de l'urbanisme à Mons. "Il a été jugé complet donc l'enquête publique a pu être lancée. A la fin de l'enquête, la Ville de Mons analysera le dossier et les réclamations éventuelles." Ces remarques seront ensuite transmises aux fonctionnaire technique et délégué du Service Public de Wallonie (SPW) qui décideront d'octroyer, ou non, le permis.