Le 14 octobre 2019 a débuté un vaste chantier visant à réhabiliter la traversée de Ghlin (N50) sur près de 2 kilomètres : depuis le carrefour du Lidl jusqu'au centre commercial de la porte du Parc. La première partie des travaux vient de s'achever tandis que la seconde s'apprête à débuter. La logique aurait voulu que le reste de la N50, en direction de Baudour, soit également réhabilité dans la foulée. Il n'en sera rien.

"Le reste de la traversée de Ghlin vers Baudour n’est pas repris au plan infrastructure 2020-2026", confirme le ministre wallon de la mobilité Philippe Henry (Ecolo). "Toutefois, je solliciterai mon administration pour qu’elle réévalue l’étendue des travaux nécessaires à une réhabilitation permettant d’assurer la mobilité en toute sécurité tout en réduisant les nuisances sonores et vibrations."

En clair, rien n'est prévu pour le moment mais des petites réparations locales pourraient survenir. "Pourtant, l'état de cette route régionale est catastrophique et crée des nuisances sonores, vibrations pour les riverains, qui attendent désespérément sa réfection", pointe la députée Jacqueline Galant (MR) qui a interpellé le ministre sur ce dossier. Ce dernier a en revanche signalé que la phase 2 du chantier débuterait dans le courant du mois d'août.

Ce chantier concernera le tronçon compris entre le carrefour formé par la N50 avec la rue du Grand Large et le carrefour formé par la N50 avec l’avenue du Millénaire, soit environ 1 kilomètre. Ces neuf derniers mois, c'est le tronçon compris entre le carrefour formé par la N50 avec l’avenue du Millénaire, jusqu’au carrefour formé avec la rue Limauge qui a été totalement remis à neuf. La fin de la totalité des travaux est espérée pour la fin de l’année 2020, sous réserve des conditions météorologiques.