Mons La Romana Fils séduit depuis 2006 les amoureux de la gastronomie italienne.

Fromages, charcuteries, vins, assortiments de pâtes fraîches ou plats maison… Difficile de ne pas trouver saveur à son goût après avoir franchi les portes de la Romana Fils ! Après avoir écumé les marchés de la région, Philippe et Corinne Giuliani décidaient d’inviter l’Italie à Ghlin… Pour le plus grand bonheur des amoureux de cette gastronomie reconnue.

Pour Philippe Giuliani, le chemin était pour ainsi dire tracé. "Mes parents étaient déjà présents sur les marchés dans les années 70 et c’est assez naturellement que mon épouse et moi-même avons fait de même. Eux ont continué mais de notre côté, nous avions envie d’autre chose, notamment parce que l’ambiance sur les marchés est bien différente de celle d’autrefois. La demande n’est plus suffisante", explique le Montois.

C’est finalement en 2006 que le couple ouvrait sa surface commerciale. "Ici, la demande est particulièrement importante. Les particuliers représentent 80 à 90 % de notre clientèle, les 10 à 20 % restants sont les professionnels du secteur. Nous sommes réputés pour la qualité de nos produits. À l’exception de quelques produits dont on ne peut se passer, comme le jambon à l’os ou le gouda, tous sont importés directement d’Italie."

© D.R.

Le quinquagénaire se rend au minimum une fois par mois en Italie afin de sélectionner lui-même ses produits. "Nous avons nos produits phares, comme la truffe blanche et la truffe noire par exemple. Notre exigence pour la qualité a fait la différence et consolidé notre réputation." La composante familiale est également un plus. "Je travaille avec mon épouse, mes deux fils et ma belle-fille. Nous sommes également très proches de notre personnel."

Aujourd’hui, l’espoir de voir les nouvelles générations reprendre le flambeau est grand. "Ma petite-fille est née il y a quelques semaines. Il est clair que nous espérons que d’ici quelques années, elle viendra nous donner un coup de pouce !" Avec trois sites (Ghlin, Lens et Nivelles), un service traiteur et une table d’hôte qui séduisent, ne pas assurer la relève dans un esprit familial serait en effet dommage.


Mise en retrait progressive

Après une vie passée à faire plaisir, Philippe et Corinne aspirent doucement à lever le pied. “Nous venons de pratiquement doubler la surface commerciale du site de Ghlin. D’un point de vue professionnel, les projets se font plus rares : nous voudrions progressivement nous mettre en retrait et laisser davantage de place à nos enfants. Depuis 30 ans, nous travaillons avec acharnement pratiquement tous les jours. Nous avons aujourd’hui envie de profiter un peu plus de la vie”, sourit Philippe Giuliani. “C’est un travail extrêmement prenant, mais il nous a permis de faire énormément de rencontres, de nouer de nombreux contacts en Belgique, en France, en Italie,… Mais oui, aujourd’hui, nous avons envie de nous prélasser un peu !”


La Romana en quelques dates

1946 : Le grand-père de Philippe quitte l’Italie et arrive en Belgique. Il y passe plusieurs années seul.

1970 : Le couple de grands-parents est réuni en Belgique. Ils ouvrent un restaurant italien, l’un des premiers en région montoise.

1988 : Le couple composé de Philippe et Corinne commence à travailler sur les marchés.

2006 : Ouverture de la surface commerciale La Romana à Ghlin.

2018 : Des travaux sont entrepris, la surface commerciale est pratiquement doublée.