Cette barquette de champignons ou ce pot de yaourt vont-ils dans le sac bleu? C'est une question à laquelle il ne faudra bientôt plus répondre avec la collecte des PMC élargis. Le projet-pilote mené par Fost Plus est éprouvé à Frameries où l'on a déjà adopté les sacs mauves à la place des sacs bleus. Le concept sera bientôt élargi à toute la Belgique. Et pour recycler ces plastiques en tout genre, notre région pourra compter sur un tout nouveau centre de tri, Val'Up.

Le chantier de cette ambitieuse usine a démarré dans le zoning de Ghlin-Baudour à la faveur d'un partenariat public-privé regroupant les intercommunales IDEA et IPALLE, ainsi que les entreprises Suez et Vanheede. 30 millions d'euros ont été investis dans ce projet qui devrait déboucher fin 2021 sur la création de 68 emplois et une centaine en 2022.

"Notre centre de tri Valodec situé à Cuesmes a été mis en exploitation il y a plus de 15 ans. À l'époque, c'était déjà une avancée majeure en passant du tri manuel au tri optique. Le centre devait toutefois être réinventé pour répondre aux nouvelles contraintes de tri et de recyclage des PMC", explique Caroline Descamps, présidente de Valodec et directrice générale d'IDEA. La réflexion a donc été lancée en 2017 pour ce nouveau centre qui sortira de terre dans le zoning de Ghlin-Baudour. Au passage, Valodec devient Val'Up. "Pour le Cœur du Hainaut, nous traitons 10.000 tonnes de PMC par an. Nous nous sommes donc associés à IPALLE pour pouvoir augmenter cette capacité. Le nouveau centre Val'Up pourra ainsi traiter 50.000 tonnes de PMC élargis par an avec la possibilité d'évolution et d'extension." Ce pas en avant aura des retombées bénéfiques pour les ménages. "Cette une avancée pour le citoyen qui pourra mettre tous les plastiques dans le même sac avec un effet bénéfique pour le portefeuille, les sacs PMC coûtant moins cher", relève Jacque Gobert, président d'IDEA.

Il y aura également un effet bénéfique pour l'environnement. Avec sa technologie de pointe – 20 tris optiques, des séparateurs aérauliques et balistiques –, le centre Val'Up va pousser la Wallonie à la pointe du recyclage. Le ministre-président wallon Elio Di Rupo ne cache pas fierté de voir de tels projets se concrétiser, d'autant plus que les ambitions sont fortes au sud du pays avec une diminution de 55% des émissions de CO2 à l'horizon 2030. Un objectif qui passe par un meilleur traitement des déchets.

"Là aussi, nous avons des objectifs ambitieux. Nous souhaitons pouvoir recycler 70% des déchets ménagers en 2030. Nous visons une véritable cure d'amaigrissement de nos poubelles pour les faire passer de 150 à 100 kg par an et par habitant", ajoute Céline Tellier, ministre wallonne de l'Environnement. "La qualité du recyclage découle de la qualité du tri. La collecte élargie et le nouveau centre de tri sont des projets novateurs qui répondront aux ambitions très fortes de la Wallonie en matière d'environnement."