Les différentes mesures prises par le gouvernement compliquent considérablement le quotidien des personnes déficientes visuelles.

De nombreuses mesures ont été prises afin de lutter contre la propagation du Coronavirus. Malheureusement, certaines d’entre elles compliquent considérablement le quotidien des aveugles et malvoyants. En effet, de nombreuses personnes les aident quotidiennement mais depuis le début du confinement, ces aides se font de plus en plus rares.

"Nous sommes particulièrement préoccupés par ce que vivent en ce moment les personnes déficientes visuelles", confie Stéphanie Demartin, directrice du pôle inclusion et qualité de vie des Amis des Aveugles. "Nous pensons notamment aux personnes âgées qui sont isolées. Nous venons d’être alertés par une de nos bénéficiaires qui vit seule. Son frigo est presque vide et son aide familiale, qui fait habituellement ses courses, ne veut plus se rendre à domicile".

L’association est intervenue pour aider cette dame, mais malheureusement d’autres cas sont à déplorer. Si le confinement est prolongé au-delà du 5 avril, la situation risque d'empirer, d’autant plus que la SNCB a annoncé qu’elle suspendait ses activités d’assistance aux personnes en situation de handicap.

L’association des Amis des aveugles souhaite renforcer ses missions et notamment la lutte contre l’isolement et apporter son aide aux personnes qui en ont besoin. Une permanence téléphonique et électronique est d’ailleurs mise en place.