Mons

Pour cette première battle en terre montoise, l'organisation a souhaité marquer le coup.

Après de nombreuses éditions couronnées de succès (et d’ailleurs très souvent sold-out), la God Save the 90’s reviendra à Mons, au Lotto Mons Expo, le 6 décembre prochain. L’organisation a cependant souhaité marquer le coup et proposer un peu de nouveautés aux habitués. C’est ainsi qu’elle débarquera avec sa petite sœur, la 2000, pour la toute première fois chez nous.

Pour faire un peu monter la pression, l’organisation avait également promis la présence d’une guest-star, donc le nom serait dévoilé début novembre. C’est désormais chose faite. C’est la chanteuse française Nâdiya qui aura pour mission de booster l’ambiance et de replonger les plus nostalgiques quelques années dans le passé.

La star des années 2000 reprendra ses plus grands titres, de "parle-moi" à "Et c’est parti…" en passant par "Roc", "Si loin de vous" ou encore "Amies-ennemies." Nul doute que l’artiste, qui avait disparu des radars après avoir enchainé les succès, pourra compter sur un public gonflé à bloc pour reprendre ses hits en chœurs.

Pour le reste, la formule ne changera guère. On retrouvera toujours le meilleur et le pire des tubes qui ont bercé la jeunesse des jeunes adultes d’aujourd’hui, un stand make-up, un candy shop, des animations avec bornes d’arcade, du rodéo, des shows de danse, un château gonflable, un manège ou encore le retour de la salle Rave.

Alors Spice Girls ou Pussycat Dolls, Backstreet Boys ou Tokio Hotel, Game Boy ou Nintendo DS tenues, bandanas et veste en jean ou skater et cravate,… Il faudra trancher et faire un choix pour vivre pleinement la battle de l’année. Notons que pour les plus indécis, des places sont toujours disponibles.