Vu la situation sanitaire actuelle, plusieurs voix s'élevaient ce samedi dans le camp de l'opposition montoise, notamment de Mons en Mieux, pour réclamer le report du conseil communal de ce lundi 19 octobre. Il n'en sera finalement rien. "Le conseil communal de ce lundi aura lieu par vidéo-conférence", annonce le bourgmestre Nicolas Martin (PS).

Chaque conseiller communal assistera donc à la séance depuis son domicile, par écrans interposés. Il s'agira d'une grande première dans l'histoire de la vie politique montoise. Lors de la première vague de la pandémie de Covid-19, il avait été décidé de reporter les séances plutôt que de se réunir en visioconférence comme certaines autres communes l'avaient fait.

Lors du déconfinement, le conseil communal avait décidé de déménager provisoirement de l'Hôtel de ville vers la salle Calva d'Havré où le dispositif mis en place permettait de garantir les mesures de distanciation sociale entre les 45 conseillers. Mais le contexte actuel ne permet plus de tenir un tel système, malgré les nombreuses mesures de précaution.

"Il n'était évidemment pas question de reporter la séance étant donné la nécessité de continuer à gérer la Ville", commente le bourgmestre. "De nombreux dossiers de marchés publics, des désignations ainsi que des projets importants pour la gestion de la Ville doivent en effet être approuvés ce lundi."