Ce vendredi, le personnel de Télé MB s'est croisé les bras en signe de protestation. Le SETca explique en effet que la confiance est rompue entre le personnel et la direction de la télévision locale. Un préavis de grève avait été déposé. Et si le conseil d'administration a tenu une séance extraordinaire ce vendredi matin, c'était pour entendre un consultant. Au grand dam du syndicat qui estime que la concertation avec les représentants des travailleurs doit être prioritaire.

De son côté, le président du conseil d'administration, Philippe Wilputte, se dit étonné et déçu par cette grève de 24 heures. "Un CA était prévu ce matin, car un bureau d'étude travaille justement sur Télé MB et les administrateurs voulaient être tenus informés sur ce travail", explique Philippe Wilputte. "Les travailleurs ont demandé à être reçus pour faire part de leur humeur. Nous les avons entendus. Quant aux syndicats, que j'ai déjà rencontrés à plusieurs reprises, une réunion a été planifiée avec le conseil d'administration pour vendredi prochain. Je suis donc étonné et déçu par cette grève, car le dialogue n'a jamais été rompu et une dynamique est en cours."

Comment le président voit-il la suite justement? "Il faut attendre que les administrateurs rencontrent les syndicats vendredi prochain pour que l'ensemble du CA puisse appréhender les choses et prendre les bonnes décisions." À suivre donc…