Mons La grève pourrait se poursuivre ce samedi. Une réunion avec la direction est prévue lundi.

De nombreux travailleurs de bpost se croisent encore les bras ce vendredi. Dans la région de Mons-Borinage, les bureaux de distribution de Ghlin, Tertre, Dour ou encore Boussu sont à l'arrêt. Un piquet de grève a été placé tôt dans la matinée comme ce fut déjà le cas ces derniers jours. A Ghlin par exemple, ils sont une trentaine de grévistes à se relayer pour bloquer l'accès au site.

Dans la région du Centre, c’est essentiellement Soignies qui est touché, comme jeudi déjà. Les guichets sont également fermés. Mais ce vendredi, le bureau de distribution de Binche a également décidé de partir en grève tandis que plusieurs autres travailleurs ont décidé d'embrayer le mouvement de façon plus individuelle.


Lundi, le front commun syndical et la direction de bpost ont abouti à un préaccord, après des grèves du personnel du 7 au 12 novembre pour dénoncer la charge de travail et le manque de personnel. Le syndicat chrétien CSC a rejeté mardi ce préaccord, tandis que la CGSP a indiqué qu’elle ne le défendait pas.

Pour rappel , vendredi dernier, le centre de Ghlin avait déjà été bloqué. Et ces mercredi et jeudi également, ainsi que la poste d’Hornu. Les travailleurs dénoncent une charge de travail énorme et un manque de personnel flagrant.

Le mouvement devrait se poursuivre toute la journée jusqu'à samedi. Une nouvelle rencontre en front commun syndical avec la direction de bpost est prévue lundi.