Les temps sont difficiles pour tout le monde, y compris pour les asbl, nombreuses à traditionnellement multiplier les activités pour remplir les caisses et garder la tête hors de l’eau. Forcée d’annuler toutes celles qui étaient prévues en cette année 2021, y compris son marché de Noël qui accueille chaque année près de 8000 personnes le temps d’un week-end, l’asbl Les Amis du Château des Ducs d’Havré lance un appel à la solidarité.

"Toutes nos activités sont quasi à l'arrêt depuis mars dernier. La situation actuelle ne permet pas de reprendre nos activités avant un certain temps", explique-t-on du côté de l’asbl. "Notre 30ème marché a été annulé. Cela représente une très grande perte financière pour notre asbl qui doit maintenant vivre sur ses maigres réserves. Nous ne baissons pourtant pas les bras et nous voulons continuer à y croire, et cela, malgré la situation dramatique que nous connaissons tous."

Convaincue que la sauvegarde du patrimoine est une démarche précieuse, tant du point de vue éducatif que festif, culturel, historique ou encore touristique, l’asbl a lancé une campagne de financement participatif via la plateforme Dartagnan. Cette dernière doit permettre d’assurer la continuité des travaux de rénovation de la salle d’armes du château, la plus louée lors des événements organisés au château.

"Nous voulons profiter de l’arrêt de nos activités pour enfin terminer l’aménagement intérieur de cette salle, restaurée en 2005." L’objectif financier minimum est de 10 000 euros afin de financer une partie de l’installation d’un faux plafond dans la salle d’armes et à l’entrée de la chapelle. Si ce premier pallier était dépassé et devait atteindre les 15 000 euros, l’asbl pourrait en plus envisager la fourniture et la pose d’une isolation thermique.

Avec 20 000 euros, ce sont l’installation de l’éclairage et des luminaires, le câblage nécessaire pour le wiki et l’installation d’un matériel de sonorisation qui seront possibles. Si la récolte de fonds venait à dépasser ces montants, l’asbl s’engage à "poursuivre la restauration du patrimoine", dont la restauration de la chapelle dont une partie des murs supérieurs s’est écroulée. Bref, l’asbl a encore du pain sur la planche mais pour atteindre les objectifs qu’elle s’est fixée, les moyens manquent.

Et l’évolution de la situation sanitaire ne laisse rien présager de très positif pour les membres de l’association, qui s’attendent encore à enregistrer de nombreuses annulations dans les prochains mois…