Mons

Le mouvement des "gilets jaunes" se poursuit en France mais aussi en Belgique. 

Vendredi matin, le gouverneur du Hainaut rencontrait les autorités françaises pour faire le point sur la situation et se préparer à intervenir en cas de besoin. Le mot d’ordre est en effet clair : les "gilets jaunes" souhaitent bloquer les frontières de part et d’autre.

Dans la nuit de vendredi à samedi, les pompiers de Quiévrain ont été appelés pour intervenir au poste frontière d’Hensies. Preuve que le message a été entendu par les manifestants. Vers 4h45, les pompiers ont été mobilisés pour éteindre les feux de palettes et de pneus laissés par une cinquantaine d’individus.

Selon un pompier, les feux étaient allumés au milieu de l’autoroute et sur la berme centrale, ce qui a provoqué pas mal de dégâts au niveau même de la chaussée. Cette dernière devra faire l’objet de réparation. Dans un climat particulièrement tendu, les pompiers ont été escortés par la police des autoroutes. Toujours selon un pompier, l’un des combis de police aurait été caillassé.

Les pompiers s’attendent à devoir réintervenir ce samedi, notamment en soirée et durant la nuit